All posts tagged: roman

"La Mer sans étoiles" est le dernier roman d'Erin Morgenstern.

La Tisseuse de monde

Vous connaissez peut-être ce sentiment. En démarrant un livre, vous êtes intrigué. Et d’un coup, vous tombez dedans façon Alice au Pays des Merveilles. C’est un peu ce qui s’est passé à la lecture du dernier roman d’Erin Morgenstern, La Mer sans étoiles. Et je sens que j’ai encore un pieds dedans.

Laisser un commentaire

Thriller fantastique

Mes lectures sont souvent le fruit du hasard. J’aime piocher à l’aveugle sur les rayons des bibliothèques et faire confiance à la chance. C’est comme ça que le premier Cédric Sire, « Vindicta », est arrivé entre mes mains. D’ailleurs cette lecture m’a plu et m’a donné envie de découvrir l’auteur avant sa mue, Sire Cédric, maître du polar fantastique. J’ai commencé par lire « Avec tes yeux », dont j’ai apprécié l’intrigue, mais qui ne m’a pas entièrement convaincue. Je me suis ensuite tournée vers les aventures de son héroïne récurrente, Eva Svarta, avec l’ouvrage “ Le Premier sang”.

Laisser un commentaire

Thriller médical ?

Tout commence par une opération de routine, un cas banal comme les hôpitaux en soignent par centaines. Cas d’autant plus anodin qu’il se présente au Boston Memorial Hospital, insitution à la pointe de la modernité et de la technologie. Pourtant, lorsque qu’un cas “banal” se situe au début d’un roman étiqueté thriller, c’est qu’il est destiné à ne pas le rester. Et, malheureusement pour le patient, celui-ci se métamorphose en drame.

Laisser un commentaire

Maladroite ?

De tous les exercices littéraires, l’écriture d’un roman issu d’un fait divers me semble des plus délicats. Comment ne pas tomber dans le pathos ? Ne pas se rouler dans le misérabilisme de bas étage ? Comment retranscrire avec justesse cette idée de la vie ordinaire qui bascule, d’un seul coup, dans le drame ? Alexandre Seurat a osé s’y attaquer avec un premier roman audacieux sur le thème difficile de la maltraitance infantile.

Laisser un commentaire
"Le Cirque des rêves" est le premier roman d'Erin Morgenstern.

Évasion

C’est l’histoire d’un cirque mystérieux et féerique. Il arrive sans prévenir et se dresse d’un coup sans que personne ne l’ait vu s’installer. A minuit, ses portes s’ouvrent et permettent aux visiteur d’assister à des numéros plus féeriques les uns que les autres, de déambuler entre d’incroyables pavillons et de toucher du doigt le merveilleux. Le Cirque des rêves est ainsi fait : il ne ressemble à aucun autre et les visiteurs en ressortent tous profondément marqués.

Laisser un commentaire
En-tête pour l'article "Vengeance".

Vengeance

Je me méfie des quatrièmes de couverture. Je déteste avec passion celles qui vous dévoilent les trois quarts de l’intrigue avant même que vous ayez ouvert le livre. Je méprise profondément celles qui ne comportent que quelques phrases « accrocheuses » à la manière d’une bande annonce de film.

Laisser un commentaire
En-tête de la chronique "Saga", écrit par Tonino Benaquista.

A point nommé

Ils sont quatre, ils sont scénaristes et surtout, ils sont dans la mélasse jusqu’au coup. Alors quand le responsable d’une chaîne fait appel à eux du fond de leur désespoir, ils n’hésitent pas une seule seconde.

Laisser un commentaire
En-tête pour l'article sur "Le Lecteur de Cadavres"

Les Malheurs de Ci

Dans la catégorie « vie de merde », aux côtés de Princesse Sarah, Rémi sans famille et Fantine, il ne serait pas exagéré d’ajouter le héros du livre que je vais vous présenter. Ci Song est de ceux qui donnent tout son sens à l’expression » acharnement du destin ».

Laisser un commentaire

Le Quatrième mur

Dans le dernier roman de Jean Lods, le héros crève l’écran (littéralement) et l’auteur la narration. Contes de cinéma est un roman riche et surprenant, qui plaira particulièrement aux cinéphiles.

Laisser un commentaire
"Le garçon & la Ville qui ne souriait plus" est le dernier roman de David Bry, publié aux Editions Lynks à l'Automne 2018.

Uchronie à Paris

« Le Garçon et la Ville qui ne souriait plus », neuvième roman de David Bry, s’inscrit dans un XIXè siècle alternatif, où Paris est scindé en deux communautés. Les Parisiens policés et les « anormaux ». Chacun étant tenu à bonne distance de l’autre par la Seine. Et par la Police de la Norme.

Laisser un commentaire