Le manga "L'Île de Hôzuki", de Kei Sanbe, est un seinen en quatre tomes.

L »île mystérieuse

Laisser un commentaire
Lectures

Kokoro et sa soeur Yume, aveugle de naissance, sont envoyés dans un centre de réadaptation après la disparition de leur mère. Situé sur une île, ce mystérieux centre ne comporte que quatre autres élèves et autant d’enseignants. Ils ne tardent pas à découvrir qu’un danger semble planer sur les élèves. D’après leurs camarades, il s’agirait de disparitions et de machinations. Le seul moyen de se protéger serait-il de ne faire en aucun cas confiance aux adultes ?


Mangaka renommé, auteur du “Berceau des esprits” et de “Erased”, la réputation de Kei Sanbe n’est plus à faire et son dessin facilement reconnaissable. Avec “L’Île de Hôzuki”, un seinen en quatre tomes,  il signe une intrigue diablement efficace. Dès le début, le danger rôde autour des protagonistes et la tension reste palpable jusqu’au dernier moment. Le suspense est prenant, l’histoire bien construite et on s’attache très vite aux personnages principaux. Le format permet à l’intrigue de ne pas traîner en longueur ou de s’embourber dans des détours inutiles.

A côté de ça, on ne peut pas nier quelques incohérences, notamment au niveau médical. On a un personnage qui subit de graves blessures, dont de nombreuses lésions internes, et qui survit alors qu’il n’a été secouru qu’après un certain laps de temps. On a aussi l’hypermaturité de certains gamins, capables de comprendre les subtilités d’une assurance vie à 10 ans. L’explication ? “C’est un surdoué ». Au niveau de la chute on a aussi, à mon avis, privilégié la surprise à la cohérence.

Entre nous, j’ai eu un peu de mal avec le péché mignon du mangaka : les plans de petite culotte sous jupette d’uniforme. Semés un peu partout, ils n’apportent rien à l’intrigue. Sans oublier une fascination pour les fesses de certains personnages féminins, représentés de manière très sexy à des moments assez aléatoires. En dehors de cela, c’est un manga agréable à lire, prenant et qui fera à mon avis passer un bon moment au lecteur.

Miss Jack

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.